Le mois précédent, j'avais acheté le Osaka Amazing Pass dans sa version 2 jours à quelqu'un de l'auberge n'en ayant pas l'utilité. Ce pass, en plus de permettre de circuler gratuitement en métro pendant 2 jours, fournit des entrées gratuites dans beaucoup d'attractions d'Osaka. J'ai donc réservé 2 jours en semaine afin d'en profiter au maximum !

Jour 1

Osaka-jo

J'ai commencé par le château d'Osaka. Bien que je sois déjà passé plusieurs fois au parc du château, je n'avais jamais visité le château en lui-même. Rien à dire, la visite vaut clairement le coup. Chaque étage présente des explications sur les seigneurs ayant occupé le château et quelques armures sont visibles. Mais le point culminant de la visite est le dernier étage avec une belle vue sur l'ensemble d'Osaka. On peut également y admirer les poissons dorées, qui sont là pour protéger le château des incendies.

Depuis le parc

Osaka-jo

Shachihoko (poisson gargouille)

Jardin Nishinomaru

J'ai ensuite poursuis mon tour par le jardin Nishinomaru, juste à côté du château. Avec ses grands espaces, ce jardin ressemble plus à un parc. Même si les arbres ont de belles couleurs, la disposition n'apporte rien par rapport aux abords du château. A mon sens, il ne présente pas un intérêt majeur.

Musée des entrepreneurs d'Osaka

Après avoir avalé un repas, je me dirige vers le musée des entrepreneurs d'Osaka. Aucun guide ne parle de ce musée, je décide de le faire car il est gratuit avec le pass. Dès mon arrivée au musée, le personnel est surpris (et heureux !) de voir un occidental venir le visiter. Un film d'une quinzaine de minutes sous-titré en anglais présente l'histoire des entreprises à Osaka. Puis la visite dure une bonne heure où un audioguide (gratuit) dans un anglais impecable explique le parcours d'entreprise (souvent à travers leurs patrons).

Musée des entrepreneurs d'Osaka (photo d'illustration)

Étant l'interface maritime de Kyoto, Osaka s'est vite développé et beaucoup d'entreprises se sont installées dans cette ville. On apprend aussi que les Nuddle Cup ont été inventées à Osaka. Ou que les lignes de trains étaient conçues à l'origine pour que les clients viennent dans les magasins installés dans les gares. Ce musée a été une belle surprise pour moi. Il est bien présenté, l'audioguide donne des explications nombreuses et cela permet de voir l'histoire d'Osaka à travers son industrie.

Musée Kamigata Ukiyoe

Ensuite j'ai fais un tour au musée Kamigata Ukiyoe. Kamigata est le nom de la région comprenant Osaka et Kyoto à l'époque Edo. L'ukiyo-e signifie "Image du monde flottant". Ce mouvement artistique de l'époque Edo représente des paysages, femmes, acteurs de kabuki ou scènes bouddhiques. Les représentations sont des estampes japonaises, gravées sur bois puis imprimées sur papier en plusieurs couleurs. Le musée présente ainsi une trentaine d'œuvres, ainsi que des explications sur la création d'une estampe. Une brochure, en français, est donnée à l'entrée. Bref à faire si vous êtes intéressés un minimum par les estampes japonaises :)

Musée Kamigata Ukiyoe (photo d'illustration)

La grande roue de Tempozan

Cette grande roue, juste à côté de l'aquarium d'Osaka, culmine à 112,5 mètres ! (ce qui la place dans le top20 mondiale). Rien qu'en arrivant sur le site, la grande roue en impose. Après avoir embarqué, comme il n'y a pas de buildings proches, on a très vite une vue sur l'ensemble de la baie d'Osaka. Par jour clair, on peut même voir Kobe. Et la grande roue étant à l'entrée de la baie, on sent parfois le vent secouer un peu la cabine :) Bref, à faire si vous n'avez pas le vertige (de préférence durant le coucher de soleil).

La grande roue de Tempozan

Vue sur la baie d'Osaka

Osaka Prefectural Government Sakishima Building Observatory

Proche de l'aquarium, cette plate-forme d'observation culmine à 252 mètres. Après un ascenseur et quelques escalators, on arrive dans une salle circulaire avec un café au centre. La lumière est tamisée, quelques couples et familles profitent de la vue. Et quelques photographes, comme moi, sont venus avec leur trépied. La vue sur la baie et la ville d'Osaka est superbe et dégagée de tout obstacle. Seul bémol si vous prenez des photos, vous allez devoir jongler avec les quelques reflets sur les vitres. Cela reste un tout cas un très beau point de vue (surtout de nuit).

Escalator menant à la plate-forme

Avec la grande roue de Tempozan en rouge

Dock du port d'Osaka

Natural Open-air Hot Spring Spa Suminoe

Je finis la journée avec l'onsen de Suminoe (sud d'Osaka). La serviette n'est pas incluse avec le pass, donc pensez à apporter la vôtre. Après avoir montré le pass, le personnel vous présente les règles en anglais (avec de belles fautes !). L'onsen est propre et moderne et propose différents bains à bulles, un sauna et a une vaste partie en extérieur. Bref une bonne adresse (même si je reste un fidèle client du Spa World ;) ).

Jour 2

Musée de l'Histoire d'Osaka

On commence par le musée de l'Histoire d'Osaka, qui est juste à côté du parc du château. Je me fraye un chemin à travers les groupes scolaires tamponnant leur cahier à chaque étage. Le musée présente les différentes périodes d'Osaka. On peut ainsi voir de belles reconstitutions des quartiers et des personnes. Il est possible d'avoir un billet combiné avec le château. Le musée est bien présenté et beaucoup d'explications sont en anglais. A faire si vous avez 1-2h de disponibles avant ou après la visite du château.

Musée de l'Histoire d'Osaka

Musée de l'Histoire d'Osaka

Musée de l'Histoire d'Osaka

Jardin botanique de Nagai

Ce jardin botanique, situé à Nakai (sud d'Osaka), fait 24 hectares. Après avoir acheté quelques onigiri, j'ai profité ce jour-là d'un beau temps pour flâner dans le parc. Quelques groupes scolaires et retraités étaient là aussi pour en profiter. Le parc propose une impressionnante variété de fleurs et d'arbres, avec un grand étang en son centre, le tout dans un calme fort appréciable. Une bonne adresse afin de quitter l'agitation de la ville et d'admirer fleurs et carpes :) L'ensemble des photos est visible ici.

Jardin de Nagai

Jardin de Nagai

Musée des sciences d'Osaka

Le musée des sciences d'Osaka est situé au sud d'Umeda. Sur plusieurs étages, on trouve des présentations sur l'espace, le magnétisme, la chimie (avec une intéressante partie sur les matériaux) et la production d'électricité. Une courte brochure en anglais est donnée à l'entrée, mais aucun texte explicatif en anglais n'est présent. Quelques volontaires sont présents pour donner des explications, mais il faut avoir la chance de tomber sur quelqu'un parlant un peu anglais. Les attractions sont variées et intéressantes (même si destinées principalement aux enfants). Néanmoins le manque d'explications laisse sur sa faim.

Grande roue du HEP FIVE

Direction Umeda afin de monter à bord de la grande roue située sur le toit du magasin HEP FIVE. Cette grande roue est coincée entre les bâtiments et fournit juste une vue sur les toits d'Osaka. Même si à son point culminant, on peut voir les alentours d'Osaka, elle présente un point de vue peu flatteur. Bref, un peu déçu (surtout après avoir fait celle de Tempozan).

Grande roue HEP FIVE

Avec le soleil couchant au fond

Umeda Sky Building Floating Garden Observatory

Culminant à 173 mètres, cette plate-forme d'observation, circulaire et à ciel ouvert, relie les 2 tours et permet d'avoir une vue sur tout Osaka et l'espace entre les 2 tours. Sensations garanties ! On y accède par un escalator "flottant" entre les 2 tours. Prévoyez un pull si vous y allez le soir (sauf si vous restez à l'étage inférieur). Vu qu'il n'y a pas de vitre, cet observatoire est beaucoup plus adapté pour faire de la photo. Le point de vue sur Osaka est parfait, et de nuit c'est encore plus joli (malgré le froid ^^).

Les deux escalators menant à la plate-forme (photo d'illustration)

Coucher de soleil sur Osaka

Quartier Yodogawa (nord d'Osaka)

Natural Hot Spring Naniwa no Yu

Comme le jour précédent, je termine cette journée par un onsen situé à Naniwa à quelques stations de métro d'Umeda. La serviette n'est pas incluse avec le pass, donc pensez à apporter la vôtre. Assez similaire au onsen de Suminoe, il propose aussi une partie en extérieur et un sauna. Une bonne adresse et bien située. Sur le chemin du retour, j'en profite pour acheter quelques takoyaki, mon plat préféré du moment ^^

En résumé

Ces 2 jours de visite auront été assez intensifs. Départ à 8h du matin et retour vers 21h à chaque fois, avec pas mal d'attractions par jour. J'avais voulu utiliser le pass au maximum, et je pense y être bien arrivé. Dans les attractions que j'ai faites, j'ai eu quelques déceptions (jardin Nishinomaru, grande roue du HEP FIVE), mais globalement j'ai effectué de belles visites. Après à vous de voir si cela vaut le coup financièrement selon votre rythme et vos envies...



Commentaires