飯山雪まつり (iiyama yuki matsuri signifiant "Iiyama neige festival") a lieu chaque année le 2ème week-end de février. Il n'est associé à aucun événement religieux particulier ; juste le plaisir de proposer quelques activités autour du thème de la neige. Le service du week-end est en général bien chargé, mais j'ai quand même pu négocier le dimanche comme jour de congé. J'ai ainsi pu participé à sa 34ème édition avec mon copiaule canadien et 2 japonais.

Y aller en bus depuis Shiga Kogen n'est pas chose aisée. Mais par chance, un des japonais du groupe possède une voiture. Ce qui a bien simplifié les transports ! Après 1h de voiture, nous posons la voiture près de la gare, puis prenons une navette (5 minutes) afin de nous rendre sur le lieu principal du festival.

La météo avait décidé de nous faire faux bond ce week-end là. En effet, alors que nous avions des températures négatives depuis le début de la saison, nous avons eu droit à un mercure positif sur ces 2 jours. C'est donc une pluie fine avec son ciel gris qui nous ont accompagnés :\

Sur place, on a croisé quelques touristes étrangers, mais l'essentiel étaient des japonais venus en famille ou tout simplement en couple (en plus c'était le jour de la St Valentin). On a commencé par les stands de nourriture avec takoyaki, okonomiyaki (à emporter), ramen ou soba ou oden, crêpes, churros. J'ai découvert le tayaki, pâte à gauffre en forme de poisson, fourrée aux haricots rouges sucrées (anko) dans mon cas. Et j'ai bien sûr goûté la spécialité du festival, le miyuki pöku no kushikatsu, longue brochette panée de porc et d'oignons, avec une sauce à la pomme.

Stand de ramen et soba

Taiyaki

Miyuki Pöku No Kushikatsu

On trouve également, des activités pour les enfants, avec descente d'un toboggan de neige sur des bouées géantes, saut à ski, vélo aux roues larges et des jeux de fête forraine. Et aussi un spectacle de barman avec des boissons non alcoolisées pour les enfants.

Toboggan de neige

Arukuma, mascotte de Nagano, prête à effectuer un saut à ski

Mais l'attraction principale du festival sont des sculptures de neige, réalisées quelques jours avant le début du festival. Bien que la pluie et le vent aient commencé à les entamer, elles valent le coup d'oeil (notamment le Dark Vador qui a bien résisté aux intempéries).

Dark Vador

Locomotive

Bref, malgré une météo mausade, j'ai passé un bon moment passé à manger et à discuter dans un mélange d'anglais et de japonais :) Les quelques autres photos sont visibles ici.

Et je ne résiste pas à l'envie de vous mettre cette vidéo de promotion de la région de Nagano avec sa mascotte locale Arukuma. Yeux et oreilles solides recommandés ! Le titre se lit minna de odorou! Arukuma dansu otehon hen et signifie "Dansons ensemble ! Version avec Arukuma comme modèle".



Commentaires