Depuis la fin de travail, j'ai passé beaucoup de temps à voyager et très peu à écrire. Mais ça y est, je m'y attelle enfin !

On commence par le mois d'avril, passé exclusivement à faire du tourisme avec des amis français venus visiter plus ou moins longtemps le Japon. Pas de grands trajets à travers le Japon, vu que nous sommes restés entre Tokyo et Osaka durant ce mois.

Tokyo

Après une étape de deux jours à Matsumoto, j'arrive dans la capitale, en plein Shinjuku. Retour à la foule, aux métros avec ses couloirs nombreux et remplis de boutiques. Je retrouve un collègue de Shiga Kogen, et après un restaurant d'okonomiyaki, on s'est posé dans un petit parc à admirer les sakura. Beaucoup de locaux étaient présents, installés sur des bâches en plastique, la majorité en famille vu qu'on était dimanche, à manger et boire sous les cerisiers.

Puis direction chez sa famille. L'appartement est petit, chaque occupant s'installe dans des espaces non fermées. Après quelques échanges en japonais, j'apprends à la mère que je joue du piano ; elle me répond que c'est aussi son cas et pratique dans cette pièce. En effet, à ma grande surprise, un pavé au centre de l'appartement est en fait une pièce insonorisée avec un un piano droit à l'intérieur ! Ce fut donc l'occasion de jouer quelques morceaux et de lui déchiffrer le Coucou de Daquin. Je n'ai pu rester qu'un soir malheureusement, car mon ami devait partir pour un voyage d'affaire de quelques jours.

J'ai donc logé par la suite dans le quartier de Taitö (nord-est de Tokyo). En guest house, je rencontre deux français : l'un ayant pour projet de visiter le centre du Chubu en vélo, l'autre

Les jours suivants, j'ai retrouvé des amis français et j'en ai profité pour visiter les classiques de Tokyo avec le parc d'Ueno, Asakusa, le parc du Palais Impérial et le parc de Yoyogi. Rien de bien exceptionnel, mais juste se balader dans les parcs sous le soleil, profiter de la gastronomie nippone et parler français m'ont montré que j'étais bien en vacances !

Pour l'anecdote, j'ai plusieurs fois parlé à mes amis français en anglais juste après avoir parlé japonais. Et je ne leur ai ni serré la main, ni fait la bise quand je les ai retrouvés... Trois mois avec uniquement des collègues japonais a laissé quelques traces.

Entrée du parc impérial (Otemon)

Lycéennes en uniforme de marinière

Parc Yoyogi

Après ces quelques jours à Tokyo, direction la péninsule d'Izu, puis Nagoya, Gero Onsen et Takayama.

Nara, Osaka, Kyoto

A la fin du festival de Takayama, nous roulons de nuit en direction d'Osaka. Nous sommes le 14 avril et vers 21h30 a lieu un séisme de magnitude 6.2 vers Kumamato (île du Kyushu). Vu que nous sommes trop loin pour le ressentir, nous apprenons son existence par les médias et par les messages de nos amis.

Après cette nuit sur la route, on arrive à Nara au petit matin. Ce qui nous permet de visiter le temple Todaji sans la foule. Après quelques heures à flâner dans les hauteurs de Nara, direction Osaka.

Cerfs de Nara

Temple Todaji

Dans les hauteurs de Nara

Pour le soir, ce sera le Zepp Hall à Namba afin d'assister au concert de Winery Dogs, groupe de rock américain créé en 2012, dont l'une des particularités est que ses albums sortent en premier au Japon. C'est mon premier concert au Japon. Toutes les places sont assises, mais les gens se lèvent (et resteront debout) dès l'entrée des musiciens sur scène. Très bon concert avec un volume comme il faut !

Les jours suivants seront passés à manger un bento au parc Nagai, à visiter Osaka-jo, à faire une partie de bowling et un yakiniku avec des Japonaises et une excursion à la journée à Kyoto. On en a profité pour marcher jusqu'au mont Inari, se ballader dans le quartier de Gyon et faire quelques photos dans Kyoto station.

Concert de Winery Dogs (crédit Luc)

Vers le mont Inari

Gare de Kyoto

Je passe la semaine précédant la Golden week en solo dans les régions de Kanazawa et de Fukui, puis retour à Osaka pour la Golden week. J'espérais travailler durant cette période, mais m'y étant pris trop tard, je n'ai pas trouvé de place pour un travail événementiel sur quelques jours. A la place, j'ai préparé mon voyage suivant dans le Tohoku et l'Hokkaido, fait une excursion d'une journée au parc Minoo et effectué quelques recherches pour savoir où je logerai à Tokyo par la suite.

Dans le parc d'Osaka-jo

Cascade du parc Minoo

Sur le chemin en revenant de la cascade

La suite au prochain épisode dans le bilan de mai :)



Commentaires