Arrivée de nuit et sous une pluie fine à Tsuwano, la ville m'a plu dès que je suis sorti de la gare. Après m'être arrêté dans un restaurant, mon trajet jusqu'à l'hôtel m'a confirmé cette impression. Le chemin fait de torii menant au temple est illuminé et l'éclairage léger de la rue des samouraï donne une très belle ambiance à la ville. Néanmoins la pluie m'a plus donné envie de rejoindre mon hôtel que de sortir le trépied pour prendre des photos de nuit...

Mon hôtel est de style traditionnel avec chambre individuelle, tatamis et portes coulissantes. Après un tour par le bain traditionnel (quel bonheur d'avoir une baignoire chaude après avoir marché sous la pluie), une bière m'a été offerte à l'arrivée. Le lendemain, j'ai pris un petit déjeuner japonais à l'hôtel (mais sans natto ^^).

Tsuwano (préfecture de Shimane) est un village de moins de 10000 habitants. Il s'étale de part et d'autre d'un cours d'eau et est coincé entre les montagnes. Durant mon voyage, lorsque je disais avoir visité Tsuwano, beaucoup de personnes ne connaissaient pas (parfois un souvenir lointain d'y être allé). Sensation agréable de se dire que l'on visite des lieux inconnus de Japonais :)

Je quitte mon logement vers 9h sous une pluie fine. Cela me permet de visiter le temple seul avec le soleil commençant à percer à travers les nuages. Le lieu est superbe avec du rouge vermillon présent partout. De la montée faite de torii rouges jusqu'au temple, on est pris par le lieu. En haut, le sanctuaire Taikodani Inari (太皷谷稲荷神社) est l'un des 5 plus importants sanctuaires Shinto Inari (dieu du riz).

Entre l'hôtel et le sanctuaire

La montée de Tori rouge

Taikodani Inari Shrine

Puis direction le temple Kakuouzan Yomeiji avec une visite assez rapide et un jardin modeste, mais toujours agréable à admirer.

A l'entrée

Pièce traditionnelle dans le temple

Jardin du temple

Ensuite je me dirige vers la chapelle chrétienne Otome Toge Maria (乙女峠マリア聖堂). Construite dans les années 50, elle a été batie en mémoire aux chrétiens qui ont été persécutés au début de l'ère Meiji. Ce jour-là, une cérémonie a lieu en japonais (de même que les chants) avec des collégiens (des filles principalement). Comme à chaque événement, un photographe bien équipé est présent afin de prendre une belle photo de groupe.

Arrivée à la chapelle

Cérémonie religieuse

Retour ensuite dans le centre ville afin de remonter la rue des samourai (cette fois-ci de jour). Puis deuxième passage au sanctuaire afin de prolonger le chemin jusqu'aux ruines du château. Il ne reste que quelques pierres apparantes des fondations passées, mais le point de vue est agréable.

Tsuwano m'a donné une très belle impression. A la différence des étapes précédentes, la ville entière est agréable, alors qu'auparavant seul un lieu précis l'était. Le reste des photos est visible ici.

Je prends ensuite un bus en direction d'Hagi (le trajet en train étant trop long et complexe). Ce bus parcourt les campagnes japonaises et nous ne sommes que 5 passagers à l'intérieur. Pour l'anecdote, au moment de payer, le chauffeur m'a dit de garder la petite monnaie (en gros, j'ai payé 2000yen au lieu de 2300 et des poussières). Mais comme il ne m'a pas donné de ticket, je le soupçonne d'avoir gardé les billets pour lui ;)



Commentaires