Je fais le trajet depuis Matsue en voiture, grâce au couple rencontré la veille. Le mari, géologue, travaillait avant pour un groupe pétrolier japonais. Il est maintenant indépendant et récolte des données géologiques, les analyse et les revend. Ils me déposent juste devant Izumo Taisha, alors qu'ils n'y vont même pas. La gentillesse des japonais me surprend à chaque fois.

Encore de la pluie ce jour-là. Dommage car le parc aurait été encore plus joli sous le soleil. Mais les temples valent clairement le coup d'œil, surtout qu'ils sont utilisés régulièrement et donc on croise aisément des pratiquants. Fin octobre - début novembre, le temple est un point de réunion de toutes les divinités Shinto du Japon. D'où son importance à travers tout le Japon.

Statue représentant Okuninushi

Arbre couvert d'Omikuji

Shimenawa du bâtiment principal

Afin de m'abriter de la pluie, je suis passé par le musée. Comme pour Matsue, les étrangers payent moitié prix. Des casiers sont également mis à disposition gratuitement. Le musée est récent, on peut y voir des temples perchés sur des pilotis de 50 mètres. Mais les archéologues ne sont pas sûrs qu'ils aient réellement existé (des fondations ont été trouvées, mais des doutes subsistent sur la hauteur). Des audioguides gratuits en anglais sont disponibles.

Après avoir pris un bus, je prends un train dit Rapid Service en direction de Tsuwano. Il ressemble à un TER diesel et comme les jours précédents n'est pas d'une grande rapidité. Dommage que le ciel soit trop sombre pour prendre des photos lorsque le train passe au bord de la mer du Japon. Comme je suis en semaine, il est rempli de collégiens sortant de cours.

L'ensemble des photos sont disponibles ici.



Commentaires